Wiki Divinity
Advertisement

Buadrim Griffevenin est un sorcier.

Apparence et caractère[]

Buadrim Griffevenin dans Divinity[]

Avant Divinity II: Ego Draconis[]

Autrefois, Buadrim était un célèbre alchimiste de Verdistis mais un jour, il fut contacté par un membre de la Guilde des Assassins pour soigner un de leur membre. Il essaya mais se trompa de plante et l'assassin mourut. Depuis sa tête est mise à prix.[1]

En 1230 Anno Deorum,[2] Buadrim prit une des branches d'Abanayabar à Teneb Tiriel et l'a cultiva par magie pour faire pousser un nouvel arbre dans le Vallon brisé.[3]

Dans Divinity II: Ego Draconis[]

En 1300 Anno Deorum,


Apparitions[]

Notes et références[]

Notes[]


Références[]

  1. Divinity II: Ego Draconis - Buadrim Griffevenin : Ah, m'en parlez pas ! Je me cache depuis des années. Autrefois, j'étais un célèbre alchimiste de Verdistis. Mais un jour, j'ai été contacté par un membre de la guilde des assassins. Ils m'ont demandé de soigner un membre malade de leur guilde. J'ai essayé, mais je me suis trompé de plante et il est mort. Depuis, ils me recherchent car ils ont juré de se venger. Je me suis enfui ici, mais ils ont fini par me retrouver.
  2. Divinity II: Ego Draconis - Abanayabar : L'homme qui est là-haut ! Ce n'est pas un minotier, mais un alchimiste. Mais mon savoir est bien plus grand. Je suis Abanayabar, le plus vieil alchimiste de Rivellon. Je reste enraciné ici, protégé par Buad qui est venu il y a soixante-dix ans. Il prétend être meunier, mais nous explorons en secret les pouvoirs des plantes et des éléments.
  3. Divinity II: Ego Draconis - Abanayabar : Je suis très loin de ce qu'on appelait autrefois la Forêt des Ténèbres, qui n'existe peut-être même plus depuis la Grande guerre. Avant de venir ici, Buad a pris une de mes branches et l'a cultivée par magie pour faire pousser un nouvel arbre. Alors me voilà. Mais je suis peut-être encore dans la forêt oubliée, deux fois vivant ou une fois mort. Mais mon nouveau tronc est un peu différent. J'étais beaucoup plus grognon avant, sûrement parce qu'il pleuvait sans arrêt dans cette forêt maudite...
Advertisement