Wiki Divinity
Advertisement

Edmond Augustus III est le Duc de Nichefaucon et l'un des généraux du Commandant dragon en 8800 Anno Rivellonis.[1][2]

Apparence et caractère[]

Edmond est un officier compétent doté d'une grande intelligence, et il le sait. D'une arrogance légendaire, il est loin d'attirer la sympathie de ses pairs. Peu lui chaut. Il n'hésiterait pas un instant entre la promesse d'une solitude absolue et le pénible fardeau des caprices de ses inférieurs. Son esprit froid et analytique se complait dans la stratégie. Il prend un malin plaisir à éradiquer ses ennemis, plus particulièrement ceux qui n'appartiennent pas à la race des lézards. Des créatures de bas étage auxquelles il voue une haine sans nom.[3]

Edmond Augustus III dans Divinity[]

Dans Divinity: Dragon Commander[]

En 8800 Anno Rivellonis,


Apparitions[]

Notes et références[]

Notes[]


Références[]

  1. Divinity: Dragon Commander - Edmond Augustus III : Et ainsi le voilà donc, le dragon engendré par un monarque détrôné ; c'est l'héritier légitime, même s'il s'agit… d'un enfant bâtard. Henri aura sans doute pris la peine de me présenter avec la distinction qui le caractérise, donc me voilà : Edmond Augustus III, duc de Nichefaucon. Je dirais bien à votre service, mais ce serait prématuré. Pour être franc, en temps normal, servir votre noble cause est une perspective qui me réjouirait autant que l'idée de jouer un rôle dans un opéra nain, mais - à l'instar de l'autre général - c'est l'engouement soudain de Maxos pour cette entreprise qui m'intrigue. Je demande donc à voir, dragon. Alors voyons ce que vous valez.
  2. Divinity: Dragon Commander - Henri Guélance : Il s'appelle Edmond, un lézard de la maison de Karkaros. Je serais prêt à coucher avec madame Syphilis pour éviter de l'avoir à bord, mais c'est clair qu'il a du talent. Il est aussi arrogant qu'il est futé, et aussi ingénieux qu'il est insupportable. Pourquoi vous ne lui souhaitez pas la bienvenue ? Moi, je ne peux pas.
  3. Dragon Commander -Général Edmond
Advertisement