Wiki Divinity
Advertisement

Faire rire les foules : le guide ultime est un livre dans Divinity: Original Sin.

Transcription[]

Comme pour l'amour, tout l'art de la comédie réside à la fois dans la passion et dans l'exécution. Il ne suffit pas de se passionner pour la scène, loin de là ! Le comédien véritable perfectionne son savoir-faire de longues nuits durant avant de rencontrer enfin son public.
Cet ouvrage recense quelques-unes des histoires les plus amusantes de Rivellon, dont certaines donneraient même le sourire à une statue de granite !
Pendant un enterrement nain, les porteurs du cercueil heurtent un mur par accident et entendent un faible gémissement.
On ouvre alors le cercueil pour découvrir avec stupeur que la défunte était encore vivante ! Tout le monde se réjouit et son mari verse une larme de joie.
La naine vit encore dix ans avant de mourir et l'on organise alors un nouvel enterrement. À la fin du service, les porteurs emmènent le cercueil.
Tandis qu'ils sortent, le mari s'écrie Attention au mur !


Un elfe et un orc arrivent dans la Chambre des échos. L'orc explique qu'il est mort de froid et l'elfe raconte qu'il est décédé d'une crise cardiaque.
Comment est-ce arrivé ? demande l'orc.
L'elfe répond : Eh bien, je rentrais chez moi et j'ai cru surprendre ma femme avec un autre. Mais lorsque j'ai fouillé la maison, je n'ai trouvé personne.
J'étais si rongé de remords à l'idée d'avoir accusé injustement ma femme qu'une crise cardiaque m'a tué sur-le-champ !
Bon sang ! fait l'orc. Et dire que si tu avais pensé à regarder dans la glacière, nous serions encore tous deux vivants !
Tous les dix ans, les prêtres elfes des bois du haut monastère sont autorisés à rompre leur vœu de silence pour prononcer deux mots.
Dix ans passent et l'un des prêtres a, pour la première fois, l'opportunité de parler. Il réfléchit un instant avant de dire : Nourriture mauvaise.
Dix ans plus tard, le prêtre déclare : Lit dur.
Une décennie plus tard vient à nouveau le grand jour. Il contemple longuement le haut prêtre et dit : Je pars.
Pas étonnant, répond le haut prêtre elfe. Tu n'as fait que te plaindre depuis ton arrivée.

Notes et références[]

Notes[]


Références[]

Advertisement