Wiki Divinity
Advertisement

Icara, surnommée la Sorcière Blanche, est la sœur de Léandra.

Apparence et caractère[]

Icara dans Divinity[]

Avant Divinity: Original Sin[]

Une nuit, dans son sommeil, une révélation s'est imposée à elle. Ce n'était pas un rêve, mais une vision... sa sœur Léandra et son amant Zandalor. Icara n'en a pas compris le sens, mais elle reconnu les lieux : l'auberge du Crabe royal. Elle s'y rendit et regarda par la fenêtre, mais les choses avaient mal tourné. Léandra avait fui, et le conseiller Jake se tenait au-dessus du mage, une lame à la main, le regard brillant de haine. Médusée, elle le vit enfoncer sa dague dans le cœur de Zandalor et quand elle fut en mesure d'intervenir, il était déjà trop tard. C'est à ce moment qu'elle craqua... Devant elle, Icara ne voyait ni un homme, ni une bête, mais le mal incarné. Elle utilisa le pouvoir de la Source pour le tuer. Zandalor gisait au sol, et elle sentait encore palpiter au creux de ses mains la force vitale de Jake. Elle avait juré ne plus jamais user de la Source, mais elle ne put se résoudre à admettre la fatalité. C'est ainsi qu'elle commit l'impensable. Icara sauva Zandalor grâce à l'énergie vitale du conseiller. Il s'en est tiré, mais d'un cheveu.[1]

Dans Divinity: Original Sin[]

En 4 Anno Rivellonis,



Apparitions[]

Notes et références[]

Notes[]


Références[]

  1. Divinity: Original Sin - Icara : Une nuit, dans mon sommeil, une révélation s'est imposée à moi. Ce n'était pas un rêve, mais une vision... ma sœur Léandra et mon amant Zandalor. Je n'en ai pas compris le sens, mais j'ai reconnu les lieux : l'auberge du Crabe royal. Je m'y suis rendue et j'ai regardé par la fenêtre, mais les choses avaient mal tourné. Léandra avait fui, et le conseiller se tenait au-dessus du mage, une lame à la main, le regard brillant de haine. Médusée, je le vis enfoncer sa dague dans le cœur de Zandalor... et quand je fus en mesure d'intervenir, il était déjà trop tard. C'est à ce moment que... j'ai craqué... Devant moi, je ne voyais ni un homme, ni une bête, mais le mal incarné. J'ai utilisé le pouvoir de la Source pour le tuer. Zandalor gisait au sol, et je sentais encore palpiter au creux de mes mains la force vitale de Jake. J'avais juré ne plus jamais user de la Source, mais je ne pus me résoudre à admettre la fatalité. C'est ainsi que je commis l'impensable. J'ai sauvé Zandalor grâce à l'énergie vitale du conseiller. Il s'en est tiré, mais d'un cheveu. Trahison... Meurtre... Source... Désormais, nous étions tous... coupables.
Advertisement