Wiki Divinity
Advertisement

Ifan ben-Mezd, surnommé Griffe d'Argent, est un ancien membre des Loups Solitaires, et un Adéide, Champion de Rhalic en 1242 Anno Deorum.

Apparence et caractère[]

Ifan ben-Mezd dans Divinity[]

Avant Divinity: Original Sin II[]

Originaire des déserts de Mezd, ses parents, des marchands d'épices, furent tués par des bandits alors qu'ils faisaient le tour des forêts pour vendre leur produits. Les elfes du coin retrouvèrent Ifan caché dans la carriole, l'ont recueilli et sont devenus sa famille. Ifan resta avec eux jusqu'au jour où il a été en âge de rejoindre l'Ordre.[1]

Quelques mois avant son arrivé à Fort Joie, alors qu'Ifan se détendait tranquillement dans la taverne de Flottebois après avoir rempli un contrat. Il prit un peu de drudanae, juste pour la forme... Soudain, un tigre débarque en bondissant et se jette sur lui, toutes dents et toutes griffes dehors. Ifan renversa la table et chercha son arbalète désespérément mais impossible de mettre la main dessus... Il fit la première chose qui lui passa par la tête : il invoqua Afrit, son loup spirituel. Et là, d'un seul coup, tout le monde hurlent, se marchent dessus et foncent vers la porte. Et ce fichu tigre ? Pfft, disparu. Ifan comprit que c'était la drudanae qui lui avait joué des tours et comme il s'avère que certains n'aiment pas trop voir des loups fantomatiques tout saccager sous leurs yeux, on le dénonça aux Magisters.[2]

Dans Divinity: Original Sin II[]

En 1242 Anno Deorum,


Galerie[]

Apparitions[]

  • Divinity: Original Sin II Godwoken

  • Notes et références[]

    Notes[]


    Références[]

    1. Divinity: Original Sin II - Ifan ben-Mezd : Eh bien, je suis originaire des déserts de Mezd. Mais mes parents sont morts quand je n'étais encore qu'un louveteau. C'étaient des marchands d'épices, ils ont été tués par des bandits alors qu'on faisait le tour des forêts pour vendre nos produits. Les elfes du coin m'ont sauvé... ils m'ont retrouvé caché dans la carriole, et ils m'ont recueilli... *Ifan se mord la lèvre jusqu'au sang.* Ils sont devenus ma famille. Je suis resté avec eux jusqu'au jour où j'ai été en âge de rejoindre l'Ordre. La mère Melati a toujours dit que j'allais avoir une vie difficile. Pour elle, c'était un fait établi, puisque j'étais né sous une lune croissante.
    2. Divinity: Original Sin II - Ifan ben-Mezd : *Ses yeux s'illuminent tandis qu'il se redresse fièrement pour raconter son histoire avec force gesticulations. Vous voyez qu'il n'en est pas à son coup d'essai, et qu'il y prend même un plaisir non dissimulé.* Et donc, dans le sous-sol de la taverne de Flottebois, il y a un endroit où je me sens parfaitement chez moi, un sympathique repaire de malandrins tous plus infâmes les uns que les autres. Il y a de cela quelques mois, je me détendais là-bas tranquillement après avoir rempli un contrat. J'ai pris un peu de drudanae, juste pour la forme... Soudain, un tigre débarque en bondissant. Je me lève d'un seul coup, mais tous les autres se contentent de l'ignorer. Et là, il capte mon odeur ! Ses yeux deviennent bleus et il se jette sur moi, toutes dents et toutes griffes dehors. Je renverse la table et je cherche mon arbalète désespérément. Impossible de mettre la main dessus... c'est trop tard, le tigre est sur moi, je sens son haleine sur mon visage, et je fais la première chose qui me passe par la tête : j'invoque Afrit, mon loup spirituel. Et là, d'un seul coup, tout le monde réagit ! Les gens hurlent, ils se marchent dessus, ils foncent vers la porte. Quant aux chopes, elles commencent à voler dans tous les sens ! Et ce fichu tigre ? Pfft, disparu. En fait... c'est la drudanae qui m'a joué des tours. Elle était plus forte que d'habitude. Et puis, il s'avère que certains n'aiment pas trop voir des loups fantomatiques tout saccager sous leurs yeux, alors, on m'a dénoncé aux Magisters.
    Advertisement