Wiki Divinity
Advertisement

Méthodes d'utilisation des cristaux de soin antiques, deuxième partie est un livre dans Divinity II: Ego Draconis.

Transcription[]

On conduisit de nombreuses expériences, afin de créer une formule qui permettrait de retrouver une pureté semblable à celle des antiques cristaux de la Source d'Aleroth. On avait effectué des tests sur tout ce que la faune et la flore comptaient de vivant, de mort et même de mort-vivant, en vain. Un jour, un capitaine du nom de Gerit déboula au Ministère, furieux des traitements aberrants reçus par les dizaines de soldats blessés au combat. Les guérisseurs arguèrent qu'il leur fallait plus de temps mais Gerit, hors de lui, commença à se passer les nerfs sur un gobelin attaché à la table d'opération. Il frappa et mutila tant la pauvre créature que les guérisseurs, qui détestaient pourtant les gobelins comme tout un chacun, le supplièrent d'arrêter. Gerit arracha alors le cœur du gobelin et le jeta à leurs pieds. Le cœur battait encore. L'un des guérisseurs, un certain Deodatus, cria « Eurêka ! » et, sous les yeux ébahis de ses collègues, créa un distillat de l'énergie vitale du cœur en question, puis en fit une potion. Les cristaux de soin eux-mêmes ne purent jamais être recréés mais la nouvelle potion, d'un rouge caractéristique, s'avéra tout aussi efficace. Les soldats blessés de la Grande Guerre doivent donc la vie au cœur même de l'ennemi.

Notes et références[]

Notes[]


Références[]

Advertisement