Wiki Divinity
Advertisement

Roderick est l'un des trois généraux qui a combattu le Dragon du Vide lorsqu'il s'en est pris à Rivellon, l'un des Gardiens du Coffre des dieux puis un membre de l'Ordre des Traque-Source en 4 Anno Rivellonis.

Apparence et caractère[]

Roderick dans Divinity[]

Avant Divinity: Original Sin[]

Il y a bien longtemps, deux grands généraux, Roderick et Scarlett, menèrent les forces de l'humanité dans une guerre effroyable. Le redoutable Dragon du Vide menaçait toute la création, forçant les dieux et les hommes à unir leurs forces pour l'arrêter. Les deux généraux furent sacrés monarques absolus, et les dieux eux-mêmes leur rendirent hommage.[1]

Bien que la guerre eut été gagnée, la menace du Dragon du Vide continuait de planer sur l'univers. C'est pourquoi, à l'aide de L'Enclume de la Création on forgea le Coffre des dieux. Le Vide y fut emprisonné, mais une question subsistait : qui allait garder le coffre ? Les deux généraux choisirent de se dévouer. Ils acceptèrent de renoncer à la vie et à leur titre pour veiller sur le coffre. Transfigurés et immortels, ils deviendraient les Gardiens éternels du Vide. Le coffre et les Gardiens devinrent les hôtes du Jardin originel : le foyer d'Astarté et l'écrin du plus grand des pouvoirs de ce monde : la Source... Des années durant, les Gardiens veillèrent sur le Coffre des dieux ; deux êtres ayant renoncé à leur humanité, pour se consacrer à leur devoir.[2]

Pendant des millénaires, le Coffre des dieux dormit sous l'œil vigilant des Gardiens, mais le compagnon de jeu d'Astarté, une créature que l'on nommait l'Ornix, la poussa à s'intéresser au coffre interdit. « Il y a peut-être un moyen de détruire son contenu... Ensemble, nous pourrions libérer les Gardiens. Soulève donc le couvercle, Astarté, vérifions ma théorie. » siffla la créature sournoise. Convaincue de la loyauté de son ami, Astarté accepta. Elle avait pitié des Gardiens et pensait bien faire en tentant de les libérer. Les Gardiens furent décontenancés par cette rare sollicitude. Elle avait semé dans leur esprit les graines du doute et réveillé des désirs qui sommeillaient en eux depuis des millénaires. Les Gardiens échangèrent un long regard et c'est ainsi que le piège de l'Ornix se referma sur eux.[3]

Profitant de cet instant d'inattention, Astarté ouvrit le Coffre des dieux. Ce qu'elle y vit n'était que le reflet du néant : Astarté avait libéré le Dragon du Vide, dont la seule raison d'être était l'anéantissement de l'univers. Pris au dépourvu, terrifiés, les Gardiens s'enfuirent, en dépit du serment qu'ils avaient prêté, mais Astarté ne faiblit pas. Elle se saisit du Dragon avant de se jeter dans le Vide, y entraînant la créature avec elle. Elle fut condamnée à le combattre pour l'éternité.[4] Rongés par la culpabilité, les Gardiens tentèrent d'annuler les conséquences de leurs actes en modifiant la réalité. C'est ainsi qu'ils arrachèrent de la Tapisserie du Temps les fils représentant leur vie, afin de cesser d'exister aux yeux de l'histoire et de pouvoir tout oublier d'eux-mêmes à jamais. En filant vers Rivellon tels d'improbables météores, ces fils se cristallisèrent, formant des gemmes nommées « Pierres stellaires ».[5]

Dans Divinity: Original Sin[]

En 4 Anno Rivellonis,



Apparitions[]

Notes et références[]

Notes[]


Références[]

  1. Divinity: Original Sin - Tisseuse du Temps : Il y a bien longtemps, deux grands généraux menèrent les forces de l'humanité dans une guerre effroyable. Le redoutable Dragon du Vide menaçait toute la création, forçant les dieux et les hommes à unir leurs forces pour l'arrêter. Les deux généraux furent sacrés monarques absolus, et les dieux eux-mêmes leur rendirent hommage.
  2. Divinity: Original Sin - Tisseuse du Temps : Bien que la guerre eut été gagnée, la menace du Dragon du Vide continuait de planer sur l'univers. C'est pourquoi, à l'aide de L'Enclume de la Création on forgea le Coffre des dieux. Le Vide y fut emprisonné, mais une question subsistait : qui allait garder le coffre ? Les deux généraux choisirent de se dévouer. Ils acceptèrent de renoncer à la vie et à leur titre pour veiller sur le coffre. Transfigurés et immortels, ils deviendraient les Gardiens éternels du Vide. Le coffre et les Gardiens devinrent les hôtes du Jardin originel : le foyer d'Astarté et l'écrin du plus grand des pouvoirs de ce monde... la Source... Des années durant, les Gardiens veillèrent sur le Coffre des dieux ; deux êtres ayant renoncé à leur humanité, pour se consacrer à leur devoir.
  3. Divinity: Original Sin - Tisseuse du Temps : Pendant des millénaires, le Coffre des dieux dormit sous l'œil vigilant des Gardiens, mais le compagnon de jeu d'Astarté, une créature que l'on nommait l'Ornix, la poussa à s'intéresser au coffre interdit. « Il y a peut-être un moyen de détruire son contenu... » siffla la créature sournoise. « Ensemble, nous pourrions libérer les Gardiens. Soulève donc le couvercle, Astarté, vérifions ma théorie. » Convaincue de la loyauté de son ami, Astarté accepta. Elle avait pitié des Gardiens et pensait bien faire en tentant de les libérer. « Laissez-moi vous aider... » murmura-t-elle à l'oreille d'un Gardien. « Je connais l'importance de votre mission, mais vous méritez la liberté ! Ce fardeau ne vous fait-il pas souffrir ? » demanda-t-elle alors au second Gardien. « Regardez ! Votre compagnon est déjà libre. » Les Gardiens furent décontenancés par cette rare sollicitude. Elle avait semé dans leur esprit les graines du doute... et réveillé des désirs qui sommeillaient en eux depuis des millénaires. Les Gardiens échangèrent un long regard... et c'est ainsi que le piège de l'Ornix se referma sur eux.
  4. Divinity: Original Sin - Tisseuse du Temps : Profitant de cet instant d'inattention, Astarté ouvrit le Coffre des dieux. Ce qu'elle y vit... n'était que le reflet du néant : Astarté avait libéré le Dragon du Vide, dont la seule raison d'être était l'anéantissement de l'univers. Pris au dépourvu, terrifiés, les Gardiens s'enfuirent, en dépit du serment qu'ils avaient prêté, mais Astarté ne faiblit pas. Elle se saisit du Dragon avant de se jeter dans le Vide, y entraînant la créature avec elle. Elle fut condamnée à le combattre pour l'éternité. Pour sa duperie, l'Ornix fut banni du Jardin originel. C'est ainsi que s'échoua à Rivellon une créature abominable, indigne de séjourner dans le domaine des dieux. Depuis ce jour funeste, la Source est altérée par l'influence du Vide. Cette force naguère synonyme de pureté est corrompue, et ceux qui tentent de s'en rendre maîtres... sombrent généralement dans la folie.
  5. Divinity: Original Sin - Tisseuse du Temps : Les Gardiens avaient échoué. La Source avait été souillée, le Vide était libre, et la seule personne capable de sauver Rivellon de l'anéantissement était Astarté elle-même. Rongés par la culpabilité, les Gardiens tentèrent d'annuler les conséquences de leurs actes en modifiant la réalité. C'est ainsi qu'ils arrachèrent de la Tapisserie du Temps les fils représentant leur vie, afin de cesser d'exister aux yeux de l'histoire et de pouvoir tout oublier d'eux-mêmes à jamais. En filant vers Rivellon tels d'improbables météores, ces fils se cristallisèrent, formant des gemmes nommées... « Pierres stellaires ».
Advertisement