Wiki Divinity
Advertisement

Sadha, surnommée la Princesse Rouge, est une princesse de la Maison de la Loi assermentée au Dieu-Roi en 1242 Anno Deorum.

Apparence et caractère[]

Sadha dans Divinity[]

Avant Divinity: Original Sin II[]

Les agents de la Maison des Ombres se rapprochant sans cesse d'elle, déterminés à la tuer avant qu'elle ne devienne la mère des dragons. Sadha, au plus profond du désespoir, se tourna vers le Dieu-Roi afin qu'il la conseille. Et puis, une voix a retenti. Elle prononça des promesses de protection et de pouvoir dans le royaume à venir... Sadha prêta allégeance au Dieu-Roi, mais lorsque elle vu ses adeptes, les créatures les plus viles que l'esprit puisse concevoir, elle comprit à quel point ses promesses étaient empoisonnées. Alors, elle fit la seule chose qu'elle pouvait faire : elle appela ses anciens champions de la Maison des Rêves et est venue se réfugier dans un monde où ses ennemis ne peuvent pas l'atteindre.[1]

Dans Divinity: Original Sin II[]

En 1242 Anno Deorum,


Apparitions[]

Notes et références[]

Notes[]


Références[]

  1. Divinity: Original Sin II - Sadha : Aujourd'hui, cela me semble inconcevable, mais lorsque j'étais au plus profond du désespoir, je me suis tournée vers lui afin qu'il me conseille. Il faut que vous sachiez que j'étais désespérée. Les agents de la Maison des Ombres se rapprochaient sans cesse de moi, déterminés à me tuer avant que je ne devienne la mère des dragons. Et puis, une voix a retenti. Elle a prononcé des promesses de protection et de pouvoir dans le royaume à venir... J'ai prêté allégeance au Dieu-Roi, mais lorsque j'ai vu ses adeptes, les créatures les plus viles que l'esprit puisse concevoir, j'ai compris à quel point ses promesses étaient empoisonnées. Alors, j'ai fait la seule chose que je pouvais faire : j'ai appelé mes anciens champions de la Maison des Rêves et je suis venue me réfugier ici, dans un monde où mes ennemis ne peuvent pas m'atteindre. Mais je ne peux pas rester éternellement ici. Mes enfants doivent retourner sur Rivellon pour y accomplir leur destin. Toutefois, tant que je serai assermentée et que le Dieu-Roi vivra... ce sera impossible. C'est à vous que revient cette tâche, mon amour. Vous seul pouvez nous sauver.
Advertisement